Actualités

Organisation des élections communales : communiqué de la Présidence de la République

Le Chef de l’Etat , le professeur Alpha Condé, dans un communiqué officiel, le 31 juillet 2017, avait lancé un appel solennel à toutes les parties impliquées dans l’application de l’accord politique d’octobre 2016 à redoubler d’efforts et d’ardeur pour que tous les engagements soient effectivement tenus dans les délais prévus.  L’organisation des élections communales qui constitue aujourd’hui une priorité absolue  pour le Gouvernement et pour toute la nation entière est une préoccupation majeure pour le Chef de l’Etat. A ce propos, la CENI a annoncé avoir élaboré un projet de chronogramme assorti du budget pour ces élections. Le Gouvernement affirme que la totalité du budget pour les élections communales est disponible.

Pour cela, il a été demandé à la commission nationale électorale indépendante, dans le respect de son indépendance et de son autonomie financière,  d’élaborer un plan de décaissement et de garantir la mise à disposition des justificatifs liés à l’utilisation des ressources. Le souci du gouvernement est la bonne utilisation des ressources financières mises à la disposition de la CENI. A cet effet, sur les 350 milliards demandés par la CENI, sur instruction expresse de Monsieur le Président de la République,  90 milliards entièrement supportés par le budget national sont déjà   disponibles pour faire face aux payements en instance et au lancement effectif du chronogramme. Conformément au principe de régularité et de transparence des dépenses publiques, les payements seront effectués en fonction du plan de décaissement élaboré par la CENI et à la présentation des pièces justificatives des dépenses déjà réalisées. Toutes les dispositions sont déjà prises par le ministère du budget à cet effet.

Il appartient désormais à la CENI, en accord avec tous les acteurs concernés,  de proposer rapidement un chronogramme définitif et une date pour l’organisation des élections locales.

D’ici là, Monsieur le Président de la République, le professeur Alpha Condé,  appelle les uns et les autres à privilégier le dialogue pour résoudre tous les problèmes et à s’abstenir de tout acte ou comportement qui pourrait affecter la paix dans le pays et le climat de confiance entre les acteurs du processus électoral et démocratique dans notre pays.

Conakry, le 18 septembre 2017

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top