Actualités

Colère des vendeuses au marché de Koloma 2 : les raisons

Très tôt ce mardi, 19 septembre, le tronçon Cosa-Bambéto a été barricadé par des femmes vendeuses en colère contre l’administration générale  du marché de Koloma 2.

«Depuis  très longtemps, nous nous débrouillons ici en exerçant notre petit commerce. Malheureusement, ces dernières 24 heures, nous avons été invitées par le bureau de l’administration du marché à quitter les lieux sans qu’elle (l’administration Ndlr) ne nous montre où nous installer.  C’est pourquoi ce matin nous avons barricadé la route afin d’attirer l’attention des autorités communales», a confié une manifestante rencontrée sur les lieux.

«On a acheté les places que nous occupons avec le bureau du marché, à des prix qui varient entre 300 et 500 mille  francs guinéens», témoigne une autre vendeuse.

Interrogé, l’Administrateur général, El hadj Abdoulaye Bangoura, se défend.  «Nous sommes passés par la procédure normale, sans brutaliser quelqu’un. Surtout que c’est nous qui leur avons donné les places», explique-t-il

«Ceux qui occupent le marché ont des papiers mais ils savent tous que les places ne leur appartiennent pas. Sur les papiers qu’ils détiennent, il est mentionné Occupation provisoire», déclare El hadj Abdoulaye Bangoura, Administrateur général du marché de Koloma 2. Il précise ensuite qu’il n’était pas encore responsable du marché lorsque ces femmes commençaient à occuper abusivement les abords de la route.

Lorsque nous quittions les lieux, le calme y était revenu, permettant ainsi une reprise normale de la circulation qui avait été perturbée au grand dam des usagers de la route.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top