Actualités

Le Conseil Economique et Social en session :  les enjeux du foncier urbain et rural, parmi les sujets à débattre 

«Membres du Conseil Economique et Social, nous vous félicitons sincèrement pour votre présence massive à cette cérémonie d’ouverture et vous encourageons à vous impliquer fortement dans les travaux de Commissions et les débats en plénière». C’est par ces mots que Hadja Rabiatou Serah Diallo,  présidente du Conseil Economique et Social (CES), a déclaré ouverte la deuxième session ordinaire de l’assemblée plénière de cette institution pour l’année 2017.

C’était ce mardi 19 septembre dans les locaux du CES. Au cours de cette session, les quatre commissions de travail auront à traiter chacune un thème d’auto-saisine. Il s’agira surtout d’émettre des avis et des recommandations à l’attention du Président de la République et de l’Assemblée Nationale.

 Pour la commission chargée des Infrastructures, de la Décentralisation, du développement local et de l’aménagement du Territoire, il sera question de se pencher sur le thème : les enjeux du foncier urbain et rural guinéen pour un  aménagement moderne du territoire. « En s’attaquant à ce sujet, la commission No2 a voulu s’attaquer à une des préoccupations majeures des populations guinéennes, relative à leur bien-être à travers un accès facile au foncier, à la réalisation d’infrastructures d’habitation, d’industrie, de commerce et dans un environnement sain », a dit la présidente. 

Le thème Promouvoir le développement durable de la chaîne des valeurs des cultures vivrières, maraîchères et fruitières, sera débattu par la commission chargée de la promotion des activités rurales et de l’Environnement.

Les membres de la commission chargée de l’Emploi des Affaires Sociales, Culturelles et Scientifiques travailleront sur un thème portant sur l’Autonomisation de la femme guinéenne. 

Quant à la commission chargée de l’Economie et de la Conjoncture va réfléchir sur le thème ˵La fuite des capitaux en Guinée.  Présent à cette cérémonie d’ouverture, le ministre Conseiller du président de la République Chargé des Relations avec des Institutions Constitutionnelles,  a affirmé que la pertinence du choix est une évidence.

«Le président de la République me charge de vous adresser ses vives félicitations pour votre dévouement et votre engagement patriotiques dans la protection des intérêts supérieurs de l’Etat. Il sait compter sur votre loyauté pour les sages conseils, recommandations et suggestions qui lui seront destinés au terme de vos travaux», affirme Mohamed Lamine Fofana.

La durée de  cette session est de 60 jours, du 19 septembre au 21 novembre 2017.

Mamadou Saidou Gaya Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top