A LA UNE

Journée Ville morte : la consigne est moins suivie (Constat)

Après la marche du 20 septembre, l’opposition républicaine a appelé ses militants à observer une journée ville morte ce jeudi à Conakry.

Mais le constat fait dans les commune de Ratoma et de Dixinn, ne montrent pas que cet appel a été réellement suivi par les citoyens.

Sur l’axe Lambanyi-Hamdallaye, la  circulation est normale. Boutiques et magasins sont ouverts,  des citoyens vaquent à leurs occupations.  

Au niveau de la commune de Dixinn, le constat est le même. Là d’ailleurs, le mouvement est plus intense.

Par contre, sur le long de la route le Prince, la plupart des boutiques et magasins restent fermés.  Beaucoup, craignant de se faire agresser par des jeunes qui peuvent ériger des barricades à tout moment, s’abstiennent de passer par là. 

Saidou Gaya et A Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top