Actualités

Violences à Kolaboui : témoignage du sous-préfet adjoint, parti se réfugier à Boké

Après la ville de Boké et la sous-préfecture de Kamsar, la localité de Kolaboui a été le théâtre de plusieurs dégâts matériels ces dernières 24 heures. Joint par téléphone par la rédaction de Mosaiqueguinee.com ce jeudi 21 septembre 2017, le sous-préfet adjoint M. Malick Savané, a donné quelques explications.

«Hier à 23 H, un groupe de jeunes, protestant contre le manque d’électricité et d’emploi, sont  venus saccager les bureaux  de la sous-préfecture et de la commune rurale. Ils ont sorti les documents et les ont brûlés. Ils n’ont pas épargné mon  domicile et celui du sous-préfet. Là-bas, ils ont emporté les habits, les matelas et tous les objets de valeur. Ils  ont incendié le reste. Ils ont aussi touché les locaux du  Crédit Rural de Guinée (CRG). La gendarmerie et la police ont été toutes mises à sac », a expliqué Malick Savané, sous-préfet adjoint de Kolaboui.

Notre interlocuteur dit avoir quitté Kolaboui pour aller se réfugier à Boké. Selon lui, le sous-préfet, Youssouf Manet, dont-il ne connait pas d’ailleurs la destination a fui, lui aussi, la localité.

A suivre

Mamadou Sagnane

Quelques images de Kolaboui

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top