A LA UNE

Marche du 20 septembre : l’opposition républicaine offre des vivres à la famille de feu Ismaël Bah, tué par balles

Une délégation de l’opposition républicaine, conduite par son chef de file, Cellou Dalein Diallo, s’est rendue ce vendredi au domicile de feu Ismaël Bah, qui a succombé à ses blessures au lendemain de la marche du 20 septembre.

Parmi les membres de cette délégation, figuraient El hadj Papa Koly Kourouma, Jean Marc Telliano, Alhousseny Makanéra Kaké, Dembo Sylla et le Président de la délégation spéciale de Ratoma.

Après la présentation des vivres offerts à la famille éplorée suivie des bénédictions, Cellou Dalein, s’adressant aux journalistes, s’est dit à la fois ému et choqué de voir que les forces de l’ordre ne peuvent pas renoncer à faire usage des armes à feu dans le maintien d’ordre en Guinée.

«Partout dans le monde, on enregistre des bavures, mais ici ce n’est pas le cas. Dès lors qu’aucune enquête n’est diligentée pour savoir qui est l’auteur des crimes commis. C’est  l’impunité totale accordée aux criminels qui profitent des manifestations pour ôter la vie à des Guinéens…», s’est indigné le chef de file de l’opposition.

Dès l’annonce de la mort de ce jeune Ismael Bah, le ministère de la Justice a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire. Pas rassurant pour Cellou dalein Diallo. «C’est vrai qu’il y a eu cette fois-ci un communiqué mais je doute fort  qu’il y ait une suite. Puisque l’assassinat des autres n’a pas connu d’enquêtes sérieuses ni de procès pour ceux qui ont été tué à Zogota», dira-t-il.

Le chef de file a laissé entendre que l’opposition portera plainte contre x.

Alhassane Djigué

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top