A LA UNE

Le grand oral de Dr Ousmane Kaba, de retour à Conakry: «Nous n’allons pas laisser le pays dans les mains des vautours !»

Dr Ousmane Kaba, face à ses militant

Après sa tournée dans la région de la Haute Guinée, le président du PADES a été accueilli ce samedi 23 septembre 2017,  par ses militants au siège national du Parti des Démocrates pour l’Espoir, sis à Nongo, commune de Ratoma.

Parlant de ses constats sur le terrain, Dr Ousmane Kaba a déploré d’abord le manque d’infrastructures routières, hospitalières et scolaires dans le pays.  «Souvent, les populations sont obligées de faire des centaines de kilomètres pour contourner des cours d’eau, parce qu’il n’y a pas de ponts. C’est une véritable catastrophe… La Guinée manque cruellement d’infrastructures. Pour vous en rendre compte, allez-y à l’intérieur de la Guinée. C’est un pays complètement désespéré. Il y a des grandes villes qui n’ont même pas un seul centre de santé», affirme-t-il.

L’autre défi auquel la Guinée est confrontée, dit Ousmane Kaba, c’est le chômage des jeunes. «Vous ne pouvez pas combattre le secteur privé et espérer donner de l’emploi… Le Gouvernement assassine les PME guinéennes… Quand on veut attirer les investisseurs étrangers,  on commence par mettre à l’aise les investisseurs guinéens», a déclaré le Fondateur de l’Université Kofi Annan.

Évoquant la macro-économie, Ousmane Kaba a fait savoir que «ce pays s’enfonce dans la misère tous les jours ». Parce que, dit-il, le taux de croissance y est très faible depuis 5 ans à l’exception de 2016. « La Guinée a un taux de croissance presque nul avec une augmentation de la population de 3%. Cela veut dire que chaque Guinéen devient de plus en plus pauvre», explique l’économiste.

Dans les domaines de la pêche et de l’agriculture, a affirmé Dr Ousmane Kaba, il n’y a aucun programme gouvernemental d’aide aux jeunes.

Parlant de la situation qui prévaut dans la région de Boké, le Président du PADES déclare : «On ne va pas laisser Boké et Kolaboui dans les mains des prédateurs !»

« J’ai été dans 6 préfectures en Haute Guinée lors de ma récente tournée. Pourquoi en Haute Guinée ? Parce qu’ils ont fait croire à tout le monde que cette région appartient à un parti. Il fallait commencer par là où c’est dur. Car depuis 20 ans, les gens ont cru qu’ils ont pris la Haute Guinée en otage. Le PADES va libérer la Haute Guinée et toute la Guinée.  Nous avons été dans plus de 140 villages et villes », a relaté Dr Ousmane Kaba.

Ce voyage, dit-il, avait trois objectifs. Il s’agissait de connaitre les problèmes des Guinéens, promouvoir le PADES et son projet de société, et enfin, mettre en place des structures du PADES. L’opposant compte poursuivre cette tournée dans les autres régions du pays.

«Nous n’allons pas laisser le pays dans les mains des vautours», assure le leader du Parti des Démocrates pour l’Espoir.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top