A LA UNE

Marche funèbre de l’opposition: «Nous n’allons provoquer aucune violence»

C’est ce mercredi que l’opposition républicaine compte inhumer deux de ses militants, qui devraient rejoindre près de 80 autres au cimetière de Bambéto.  L’organisation d’une marche funèbre à cet effet, de l’hôpital Donka au cimetière de Bambéto, fait craindre de nouvelles violences.

Interrogé par nos confrères de Gangan FM, Dr Ben Youssouf Keita, responsable de l’UFDG, a déclaré qu’il s’agit d’une marche sans violence. « Rassurez-vous que pour la mémoire de ces deux disparus, nous n’allons provoquer aucune  violence« , a-t-il déclaré.

Cette marche va certainement paralyser la circulation. Répondant à la question de savoir si les autorités ont été saisies, le député répond : « Ce n’est pas une marche de réjouissance ni de contestation. C’est une marche funèbre, on ne demande pas une autorisation pour une marche funèbre. Que nous occupions l’artère qui va de la morgue de Donka à la mosquée de Bambéto pour une ou deux heures de temps, je crois que ces martyrs méritent plus que ça. Même si nous occupions toute la ville pendant toute la journée, ces martyrs méritent ça« .

A noter les deux jeunes qui seront enterrés après la prière de 14 H au cimetière de Bambéto, ont trouvé la mort suite aux dernières manifestations de l’opposition républicaine.

Nous y reviendrons

M’Bonet

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top