A LA UNE

Tanènè aux couleurs du RPG : Makissa appelle au calme et à la cohésion autour des idéaux du Président

Comme prévu, ce match de gala de football a été joué. Son résultat importe peu, car il fut un simple maquillage. Il s’est aussi tenu  sans doute, ce grand meeting comme annoncé, qui était l’objectif visé d’ailleurs, pour parler du Président de la République et de ses projets en faveur d’une région qui a connu des troubles majeurs.  

Tanènè, cette sous-préfecture de Dubréka, était le lieu  le mieux indiqué, car de là-bas, dit-on, l’écho peut avoir un retentissement favorable  dans les zones environnantes.

Tanènè, dit-on également,  a tenu toutes ses promesses en termes de mobilisation.  Les  organisateurs et le grand promoteur de l’événement, qu’est le Directeur national des impôts, qui à fait de la réussite de ce rassemblement une question d’honneur, s’en réjouissent.

Les invités annoncés étaient tous présents. Le Premier ministre, le ministre du Budget et sans surprise,  le RPG arc-en-ciel et son poumon du moment, Bantama Sow, ministre des Sports.

Comme nous le rappelle un dicton célèbre «à tout honneur, tout seigneur», l’honneur est revenu à Aboubacar Makissa, considéré comme le grand  architecte de l’événement, de par son appui financier et matériel pour la réussite du rendez-vous, d’ouvrir le bal, avec un discours  en langue du terroir. Il parlera du chef de l’Etat, des actions et de la vision  de celui-ci. 

D’entrée de jeu, le Directeur national des impôts, après avoir rappelé les actions du Président Condé,  a appelé la jeunesse au calme et à la retenue  pour permettre, dit-il, au Chef de l’Etat, d’achever ses «grands» chantiers.

Il les a aussi exhortés au dialogue  pour régler leurs problèmes.  Makissa a rassuré les jeunes, les femmes, bref les populations de la région, que le patron de Sekhoutoureya et son gouvernement sont sensibles à leurs préoccupations. Ces populations doivent à cet effet s’abstenir  désormais de recourir à la violence pour se faire entendre.

 Le premier responsable de l’administration fiscale  affirme  qu’Alpha Condé a un grand amour pour la  Guinée et les Guinéens. Un amour d’après lui, qui s’exprime par ses efforts de développement du pays.

Succèderont à Makissa  sur l’estrade, Bantama Sow,  un habitué des discours politiques, et le Premier Ministre Mamadi Youla.

Le patron du gouvernement, qui commence à prendre goût  des tribunes  politiques, saisit toutes les opportunités qui lui sont offertes pour vendre au mieux sa politique et les actions de son équipe afin de nuancer le jugement selon lequel, il est un PM effacé et politiquement inefficace.  

Pendant deux bonnes heures, le novice en exhibition publique, s’est bien essayé,  il s’est efforcé comme il peut. Beaucoup ont semblé le comprendre, même ceux-ci se sont légèrement plaint de son long discours qui a failli être ennuyant.

A quand le prochain rendez-vous d’une telle dimension ? Ça devait être au laboratoire si on veut circonscrire  des colères larvées de localités inconnues.

Mohamed

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top