Actualités

Face au peuple: un projet de L’EJEPAD, pour un  dialogue entre citoyens et élus locaux 

Le week-end dernier,  25 jeunes leaders, venus d’organisations de la société civile de la grande commune de Matoto, ont bénéficié d’une formation dans les locaux de leur mairie.

C’est une initiative de l’ONG Leadership Jeunes pour la Paix et le Développement, dans le cadre de son projet intitulé Face au peuple.

L’objectif était   de créer un dialogue entre citoyens et élus afin de parvenir à améliorer la participation des populations à la gestion de la chose publique. 

La cérémonie d’ouverture a été présidée  par Mory Diakité, un responsable communal qui, au nom du maire, s’est engagé à faire de Matoto une exemple de démocratie participative. «L’organisation de cet atelier constitue en effet le prolongement d’une coopération étroite, dynamique et fructueuse entre la fondation OSIWA et la République de Guinée visant notamment à promouvoir le principe de redevabilite des élus vis à vis des citoyens», dira-t-il.

 Le Directeur exécutif de l’EJEPAD, M. Bangaly Minatagbé Camara, a profité de la cérémonie d’ouverture pour rappeler le contexte et les objectifs de la formation à savoir, «fournir des outils nécessaires au contrôle citoyen de l’action publique et instaurer la culture de la redevabilité dans la gouvernance publique ».

 Dr Alhassane Makanera Kaké, le formateur, a développé de nombreux thèmes portant sur la bonne gouvernance dont «l’introduction au service public, la gouvernance  locale, la redevabilité et les techniques de plaidoyers».

Alhassane fofana.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top