Actualités

Coopération Guinée-Maroc : vers un système de cadastre d’inspiration marocaine en Guinée

Des participants

La convention de création d’un système de cadastre en Guinée, fait partie des nombreux accords que la Guinée et le Maroc ont signé à la faveur de la dernière visite à Conakry, du roi Mohamed VI. Pour mettre ceci en application, une formation supervisée par des formateurs Marocains  a été lancée ce mardi 03 octobre 2017, dans les locaux de la Direction nationale de l’Aménagement du Territoire (DATU) sis à Coleyah, commune de Matam.

La cérémonie officielle de lancement a été présidée par Dr Ibrahima Kourouma, ministres de la Ville et de l’Aménagement du Territoire en présence de sa collègue des Travaux Publics, Madame Oumou Camara et de l’Ambassadeur du Maroc en Guinée.

Cette formation  est organisée à l’intention des cadres de la conservation foncière et ceux du domaine des cadastres. Simultanément,  d’autres cadres guinéens sont en formation au Maroc depuis hier, lundi 02 octobre 2017.   « Pour la partie formation, il y a des formations théoriques et des formations pratiques dans les domaines du cadastre, dans le domaine de la conservation foncière et dans le domaine de la cartographie», a indiqué Youness Hmamouchi. C’est lui qui est chargé du volet formation de ce projet ambitieux.

Cette formation, a déclaré le ministre Guinéen de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, va réellement dans le cadre du renforcement des capacités des cadres du ministères des Travaux Publics à travers les géographes, et ceux du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire à travers les cadres de la conservation foncière et du domaine des cadastres.

Dr Ibrahima Kourouma, ministre Guinéen de la Vile et de l’Aménagement du Territoire

«Ceci va permettre naturellement  d’améliorer non seulement leurs compétences, mais aussi de faire en sorte que nous ayons un système cadastral très clair au niveau de la Guinée», a ajouté Dr Ibrahima Kourouma.
«Comme vous le savez, les relations entre nos deux pays ont commencé depuis l’indépendance guinéenne en 1958. Lors de la dernière visite du Roi en Guinée plusieurs accords ont été signés. Parmi ces accords, il y a celui de l’établissement d’un système de cadastre en Guinée. Le Maroc a une expérience exemplaire en Afrique puisque l’expérience du Maroc en matière d’immatriculation et du système foncier existe depuis plus d’un siècle. Et l’expertise marocaine se met au service de l’Afrique et de la Guinée», a dit l’Ambassadeur du royaume chérifien en poste à Conakry

La priorité des priorités dans ce partenariat, poursuit-il, c’est le transfert des compétences. «C’est-à-dire des formations et stages au service des cadres et institutions de la Guinée. Nous nous battrons ensemble pour qu’il y ait un service cadastral exemplaire également en Guinée», a-t-il rassuré.

M’Bonet

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top