A LA UNE

Interdiction de la marche de l’opposition républicaine : une réunion d’urgence autour de Cellou Dalein

Quelques heures après l’interdiction de la marche que projetait l’opposition républicaine demain, mercredi, sur l’autoroute fidèle Castro, les leaders de cette opposition  se réunissent autour de leur chef de file.

Alhousseny Makanéra Kaké, Papa Koly Kourouma, Aboubacar Sylla et tous les autres leaders de l’opposition républicaine sont attendus au QG de l’UFDG.

Au sortir de cette réunion, les opposants devraient annoncer une position officielle et consensuelle face à l’interdiction faite par le gouverneur de la ville de Conakry.

Au cours de cette marche, l’opposition républicaine comptait protester contre l’usage présumé d’armes non conventionnelles par les services de  maintien d’ordre  lors des manifestations qu’elle organise. Le décompte macabre qu’elle ne cesse de faire fait état de 80 morts, sans que justice ne soit rendue.

Depuis la mort de Diakaria, considéré comme étant la première victime d’une répression policière qui ne cesse d’exister, selon l’opposition,  aucune enquête sérieuse n’a en core abouti à punir des auteurs à la hauteur de leurs forfaitures.

Dans son discours face à ses militants samedi dernier, le leader de l’UFDG a fustigé l’attitude du Chef de l’Etat qui, selon lui, n’a jamais compati comme il le faut, suite à ces morts injustifiées. Par contre, Alpha Condé s’est rendu à l’hôpital au chevet de certains agents des forces de l’ordre, blessés lors des affrontements avec les militants.

Cellou Dalein et ses pairs de l’opposition républicaine vont-ils reculer face au régime Condé en appelant leurs  militants, pourtant motivés, au renoncement ?

A suivre

Thierno Amùadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top