Actualités

Siaka Barry, bien acceuilli à Tatakourou (Siguiri) : l’ancien ministre des Sports quitte rassuré

Comme annoncé, l’ancien ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Siaka Barry, était  ce lundi 02 octobre 2017, dans la localité de Tatakourou, sous-préfecture de Doko, préfecture de Siguiri, où il a communié avec la jeunesse.

C’est aux environs de 09 H que l’ancien Siaka Barry a fait son entrée dans la grande famille Diawara où les jeunes du village et des représentants des sages l’attendaient depuis le matin. Accueilli à Doko par les jeunes motards de Tatakourou, à travers cortège géant, Siaka Barry a mis ce séjour à profit pour longuement échanger avec les jeunes du village dans la langue du terroir.

Ce fut l’occasion pour celui que beaucoup considèrent comme étant le meilleur ministre des Sports et de la Culture que la Guinée ait connu ces derniers temps,  de signifier son amour pour cette communauté et à certains de ses ressortissants comme le journaliste Moussa Tatakourou Diawara.

« A Tatakourou, je suis chez moi, bien que ce soit la première fois que je m’arrête ici pour échanger avec vous », dira-t-il. Dans une atmosphère empreinte de fraternité et de confiance mutuelle, Siaka Barry  fera savoir  aux jeunes qu’il était en France pour un repos après son limogeage du gouvernement.  Il a ensuite signifié qu’entre la famille Diawara de Tatakourou et la famille Barry qui est la sienne, « c’est une histoire de longue date ».

« Votre digne fils, Moussa Tatakourou Diawara, qui vit maintenant à Paris, est mon jeune frère de sang. Vous en êtes conscients, d’autant que vous l’avez tous vu dans ma famille à Kankan lors de ses études universitaires. Je ne suis nullement surpris de cet accueil chaleureux et convivial », a-t-il déclaré.

A son tour, le porte-parole des jeunes de Tatakourou, Moussa Simagan,  a félicité le ministre Siaka Barry pour les résultats élogieux de ses vingt mois passés à la tête du département des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique.  Moussa Simagan ne manquera pas de dire que « l’une des tares de notre pays réside dans le recyclage des médiocres sans vision ni volonté politique notamment dans les fonctions de ministre ».

Il a conclu ses propos en rassurant Siaka Barry de leur disponibilité inconditionnelle  à l’accompagner à visages découverts dans sa nouvelle aventure politique, non sans préciser que, selon lui,  le régime d’Alpha Condé à été un échec pour la Guinée, mais surtout une trahison envers la jeunesse.

C’est sur ces notes que Siaka Barry et sa délégation ont pris congé de Tatakourou pour se diriger vers Siguiri où l’ancien ministre  était parrain de la fête nationale d’Indépendance.

Ousmane Diakité

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top