A LA UNE

Départ des leaders pour la marche : «Ceux qui ne se sentent pas concernés, méritent du respect », dixit Cellou

Le cortège du chef de file de l’opposition républicaine se dirige en ce moment vers le rond-point de la Tanérie, où doit commencer une marche dite pacifique.  Avant de sortir de chez lui, Cellou Dalein Diallo s’est confié aux journalistes présents.

Pour lui, le gouvernement s’est rendu compte qu’il était en train de violer les droits de l’opposition qui avait décidé de marcher pour protester contre l’usage des armes à feu et contre l’impunité à l’occasion des manifestations.  Le leader de l’UDG ajoute qu’il faut se féliciter de la décision prise tardivement la nuit, pour autoriser cette marche.

«Nous avons toujours lancé un appel à nos manifestants pour faire preuve de discipline. Tous ceux qui ne se sentent pas concernés par la marche, méritent du respect de la part des manifestantes. Par contre, aucun agent des forces de l’ordre n’a droit à l’utilisation d’une arme à feu. Si on tue on doit sentir que l’État est là et sa présence c’est de faire en sorte  qu’il y ait la justice », conclut-il.

Nous y reviendrons !

Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top