Actualités

Les élections communales fixées au 4 février 2018 : Kory Kondiano appelle à l’application des accords

L’Assemblée nationale guinéenne a ouvert sa deuxième session ordinaire de l’année, dite session budgétaire ce jeudi 5 octobre 2017. Cette session sera consacrée à l’examen et à l’adoption de la Loi de Finances Initiale (LFI) pour l’exercice 2018.

Dans son discours d’ouverture, le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Kory Kondiano, s’est félicité de la date  proposé par la CENI pour la tenue des élections communales tant attendues.

«Je note avec une réelle satisfaction l’échéance du 4 février 2018,  fixée par la CENI pour l’organisation des élections communales et communautaires. Je souhaite ardemment que les principaux points des accords qui ont fait l’objet de discussions consensuelles entre le Gouvernement et toutes les parties prenantes, soient satisfaits»,a déclaré le dauphin constitutionnelle du Chef de l’Etat.

Plus loin, il a invité les acteurs indispensables du pays à régler leurs différends par la concertation.  «C’est pourquoi, je réitère mon appel à tous les acteurs politiques et institutionnels à persévérer dans le dialogue pour la consolidation de la paix et l’édification d’une société démocratique et unie », a-t-il ajouté.

«Notre pays a besoin de la  paix qui est une variable essentielle du développement. Cette paix implique l’adhésion de toutes les forces vives, les forces politiques et les instances de l’Etat», dira l’honorable Claude Kory Kondiano.

Cette session budgétaire qui s’est ouverte en présence de 81 députés sur 113 inscrits, sera close dans 90 jours.

Mamadou Sagnane

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top