A LA UNE

Accord du 12 octobre : l’opposition républicaine note des «avancées insignifiantes» et fait une annonce

Après leur marche du 04 octobre 2017, les leaders de l’opposition républicaine étaient réunis en plénière ce vendredi 6 octobre 2017 au QG de l’UFDG.

Au sortir de cette rencontre,  les opposants ont reconnu certaines avancées dans l’application de l’accord politique du 12 octobre.

«L’opposition républicaine constate certaines avancées. C’est le cas de la discussion et la validation du chronogramme fixant la date des élections locales au 4 février 2018, la mise à disposition de 91 milliards à la CENI et l’engagement du président de la République à mettre à disposition le reliquat pour la bonne tenue de ces élections à la même date, le lancement effectif de l’appel d’offre pour l’audit du fichier électoral », a dit Alhouseny Makanera Kaké, porte-parole de circonstance

Cependant, poursuit-il,  c’est avec amertume que nous constatons que sur tous les autres plans, il n’y a aucune avancée. « C’est le cas de l’installation de la Haute Cour de Justice, l’examen et l’adoption de la loi sur la CENI et surtout l’indemnisation et l’identification des coupables de crimes pendant les manifestations », ajoutera l’ancien ministre de la Communication. 

C’est pourquoi, annonce-t-il, nous avons décidé d’envoyer à cet effet, une mission auprès du ministre de la Justice. Parce que l’opposition républicaine attache un prix à l’indemnisation et à la lutte contre l’impunité, conclura Makanéra. Pour le moment, aucune date n’a été annoncée pour l’envoie de rencontre avec le ministre de la Justice.

«Nous allons exiger la mise en place d’une commission d’enquête, parce qu’il y en a jamais eu», a renchéri le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo.

Mamadou Sagnane 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top