A LA UNE

Voirie urbaine de Conakry : En visite de terrain, la ministre des TP interpelle la SEG et le ministère de la Ville

Ce vendredi 6 octobre 2017, la ministre des Travaux Publics, accompagnée de plusieurs cadres de son département, s’est rendue sur un certain nombre de  tronçons en chantier dans la capitale.

Cette tournée, précise-t-elle d’abord,  visait à toucher du doigt l’état de ces chantiers dont certains avaient connu une suspension des travaux qui devraient reprendre bientôt.

« On est sorti pour voir tous les chantiers,  là où les travaux ont été arrêtés avant les grandes pluies, pour voir s’il n’y a pas eu de nouvelles dégradations afin de nous permettre de redémarrer le plus vite que possible. Après ici, nous allons faire la même chose sur la route nationale N5 et sur toutes les autres  routes qui sont concernées, pour que les entreprises puissent redémarrer rapidement les travaux», a-t-elle expliqué.

Au cours de cette visite, madame Oumou Camara a déploré non seulement le comportement de certains citoyens, mais aussi les dommages causés par  certaines installations de la SEG (Société des Eaux de Guinée), sur les travaux en cours.

«La plupart des caniveaux sont encore bouchés d’ordures… Pour la suite des travaux, notamment à  Faban, la route qui longe la piste de l’aéroport Gbéssia, il va falloir que le ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire nous appuie », dira-t-elle.

L’autre constat encore très amer, ajoute la ministre, c’est la conduite de la SEG sur cette partie.  Elle a donc sollicité une rencontre entre des cadres de son département et des représentants de la SEG et du ministère de la Ville afin de trouver des solutions à tout ce qui peut participer à constituer des obstacles à la réalisation des travaux engagés ou contribuer à dégrader les édifices qui en résulteront.

Marly Sall

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top