Actualités

lancement d’une double campagne de vaccination à Kankan : un processus en panne dans la région

C’est au centre de santé du quartier Senkéfara que les autorités ont annoncé, ce lundi,09 octobre, le démarrage de la Semaine santé mère-enfant. Cette campagne débute simultanément avec celle de la Semaine africaine de la vaccination.

Du 09 au 15 septembre 2017, des agents vaccinateurs sont déployés sur le terrain pour  vacciner les enfants contre la malnutrition et la parasitose intestinale.

Les femmes enceintes aussi bénéficieront de vaccins contre le tétanos maternel néonatal et la malnutrition.

Mais l’élan de cette vaccination de masse semble terni par le non-respect de la vaccination de routine. Une étape à laquelle chaque enfant  doit être soumis dès sa naissance. Un constat amer à l’origine de la persistance de certaines maladies à potentiel épidémique en Guinée, estime Dr Kalifa Bangoura le Directeur Régional de la Santé de Kankan.

 «Lorqu’il y a une campagne de vaccination de masse, il y a beaucoup d’engouement, mais la  vaccination de routine est source de beaucoup de problèmes»,dit-il, faisant allusion aux multiples efforts à consentir pour le volet rattrapage en faveur des enfants déficitaires en matière de vaccination.

Lors de la cérémonie de lancement, l’homme a pointé du doigt l’inefficacité des agents vaccinateurs sur le terrain, inattentifs aux multiples cas de refus des parents à faire vacciner les enfants.  S’agissant du nombre d’enfants non vaccinés, le DPS de Kankan ne donne aucun chiffre.  

Mamadi CISSE ,correspondant regional,Mosaiqueguinee.com à Kankan

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top