Actualités

EDG-Kankan : La mise en garde du Directeur régional

Depuis quelques mois, la desserte en électricité, 2jours sur 3, s’est légèrement stabilisée à Kankan. Une avancée à l’actif du nouveau responsable régional de l’EDG. La mauvaise gestion de la Guinéenne de l’Electricité était régulièrement dénoncée à Kankan à travers des manifestations de la population.

Ce jeudi, 12 octobre, Yakouba Diallo, devant la presse, a dévoilé les nouvelles orientations de son service en matière de la fourniture du courant électrique dans sa sphère géopolitique. D’après-lui, cette légère amélioration de la desserte est le résultat obtenu malgré de nombreux actes de sabotage perpétrés par certains clients, des auto-producteurs en majorité.

 «Les auto-producteurs nous fatiguent à plus d’un titre. On leur a dit d’ignorer notre réseau électrique  et de prendre leur ligne de distribution à part mais fort malheureusement (…) c’est le retour de leur courant qui endommage nos installations», déclare le Directeur Régional de l’EDG qui souligne par ailleurs que ces branchements clandestins  ont occasionné la panne sur trois des six générateurs de la société dans la commune urbaine. Conséquence, plusieurs centaines de clients branchés sont privés de courant.

En réponse à ces branchements clandestins,  l’homme se veut engagé à poursuivre  en justice les fautifs mais semble se butter à  des pesanteurs sociales.

«Actuellement, j’ai un client que je veux trimbaler à la justice mais il y a certaines personnes qui  se lèvent pour dire attention. Quand tu regardes le côté social, ce n’est pas du tout facile », a dit le Directeur.  Cette barrière sociale, très encrée ici à Nabaya, Yacouba Diallo, menace de la transcender  pour que triomphe le droit du consommateur.

«Prochainement les auto-producteurs qui seront surpris, mains dans le sac, on ne va plus continuer à les tolérer, puisqu’un seul transformateur peut nous  couter jusqu’à cent millions de francs guinéens», a-t-il conclu.

Alimenter toutes les villes de la région administrative en courant électrique tous les jours, tel est l’objectif que s’assigne la Direction de l’EDG. Mais cette contre la montre court de risques potentiels à causes des appareils de  la société.

Mamadi CISSE, Correspondant Régional de mosaiqueguinée.com à Kankan

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top