A LA UNE

Grève des enseignants : le siège du SLECG assiégé par les forces de l’ordre

Les syndicalistes à l’origine de la grève en cours devaient se réunir ce vendredi à 09 heures. Sauf que leur siège a été aussitôt assiégé par les forces de l’ordre.

De la rentrée de la cour du bloc des professeurs au siège du SLECG, un fort dispositif sécuritaire composé de gendarmes est mis en place, a constaté notre reporter. Pire, les regroupements sont interdits.

Interrogé, un agent de la gendarmerie territoriale nous confie dans un ton violent: « nous sommes ici pour exécuter un ordre de l’autorité centrale, la rencontre est interdite par les autorités, donc il n’y a pas de passage ».

Nous y reviendrons

Alhassane Fofana

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top