Actualités

Accusé de sponsoriser la grève des enseignants, le fédéral de l’UFDG répond

Depuis quelques jours, Amara Mansa Doumbouya, l’un des syndicalistes à l‘origine de la grève, accuse ses deux leaders Aboubacar Soumah et le nommé Portos  de recevoir un appui de la part du responsable de l’UFDG à Matam pour maintenir ladite grève. 

Dans un entretien téléphonique ce lundi 04 décembre, le fédéral de l’UFDG,  Sorel  Bangoura, reconnaît avoir donné du riz à Aboubacar Soumah et à Portos, mais pas sans préciser  que c’est dans un cadre purement social. 

«J’ai jugé nécessaire d’envoyer deux sacs de riz et un bidon d’huile à Portos Diallo, également la même chose à la famille de Aboubacar Soumah», a déclaré le fédéral de l’UFDG de Matam.

J’ai soutenu un parent, ça n’a rien à voir avec un quelconque mouvement. En tant que parent d’élèves, je continue et continuerai à le faire. En plus, je ne me refaire pas à mon parti politique quand je gère les affaires sociales», a conclu Sorel  Bangoura.

Amara Mansa Doumbouya et d’autres dissidents avaient alors déclaré la suspension de la grève. Mais ce matin encore, le constat sur le terrain, laisse croire que le mot d’ordre de grève est toujours suivi.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top