A LA UNE

Makhissa aux jeunes à Boké et à Boffa : «entendez-vous pour sauvegarder la paix dans cette région»

Après avoir essuyé la colère des jeunes qui se sont soulevés contre l’absence du courant, il y a quelques mois à Kamsar, un guet-apens au cours duquel, faut-il le rappeler, son véhicule avait été fortement endommagé, Aboubacar Makhissa Camara, accompagné des autorités administratives de la préfecture et des cadres ressortissants de la localité, a réussi cette fois-ci son pari.

Ce défi pour le Directeur national des impôts, de réussir à unir et à sensibiliser les jeunes pour que ceux-ci œuvrent pour la paix dans cette zone minière, est d’abord et avant tout pour lui, économique en sa qualité de premier responsable de l’administration fiscale guinéenne.

 Ces groupes dissidents de jeunes, souvent accusés de souffler sur la braise lors des manifestations qu’il  dans le Kakand,  se sont donnés rendez-vous ce samedi 02 décembre 2017 à la résidence du préfet de Boké pour fumer ensemble le calumet de la paix, donc taire les contradictions en leur sein  

Cet objectif, apparemment, a été atteint au terme de discussions houleuses qui se sont transformées en espace de dialogue cordial et fraternel.

A l’entame de cette rencontre, première du genre, précise-t-on, le vice-président du bureau des ressortissants, a remercié le directeur national des impôts qu’il qualifie d’artisan de cette initiative.

Aly Camara, a aussi félicité les jeunes pour avoir pris conscience de cet enjeux important pour le développement de leur région.

Les jeunes à leur tour, ont d’abord rappelé et salué les démarches menées par Makhissa pour aboutir à cette rencontre avant de s’excuser pour tous les dégâts commis lors des dernières manifestations.

Ils ont profité de cette occasion, pour informer leurs hôtes, de l’organisation à partir du 09 décembre 2017, d’un tournoi de football doté du trophée du président de la République.

Ce tournoi, affirment-ils, sera la meilleure occasion d’affirmer leur soutien aux programmes de développement de leur région par le chef de l’exécutif guinéen.

Le préfet, Aboubacar M’Bop Camara, pour sa part, a rappelé à la jeunesse, la nécessité de construire la paix dans le respect de l’autorité de l’État.

Dans son intervention, le directeur national des impôts, a salué la volonté des jeunes à travailler pour le maintien de la quiétude sociale, ainsi que la préservation des acquis dans la localité, conformément à la vision du président de la République.

Pour Makhissa Camara, Boké est sa maison. La paix dans cette région, a-t-il insisté, est  sa préoccupation majeure.

Pour terminer, le DNI a promis d’accompagner toutes les initiatives allant dans le sens de préserver la paix à Boké.

C’est par des prières et bénédictions que cette rencontre a pris fin. Après Boké, Boffa a reçu la délégation porteuse du même message.

Les hôtes ont été bien accueillis par les jeunes de cette préfecture, qui a aussi connu de très graves convulsions sociales et le DNI les a rassurés de tout son soutien et son accompagnement.

Alhassane Sidibé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top