A LA UNE

Grève des enseignants à Mamou: les cours perturbés, la police dans les rues

Malgré la suspension de la grève, prononcée par un groupe de syndicalistes dimanche dernier à la télévision nationale, les cours restent toujours perturbés à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

Dans la préfecture de Mamou, les cours ont été fortement perturbées ce mardi 5 décembre 2017. Des élèves, qui s’étaient massivement rendus à l’école, ont été aussitôt libérés par manque de professeurs.

«C’est vers 8 h30 que nous avons jugé nécessaire de libérer nos élèves parce que leurs professeurs étaient absents», nous confie un responsable d’école.

Ces élèves qui n’ont pas étudié, se sont eux rendus dans les autres écoles, en jetant des cailloux pour empêcher les cours.

Rencontré par le correspondant  de Mosaqueguinee.com, un élève avec un caillou en main martèle :« Personne ne va étudier à Mamou. Nous allons empêcher les cours. On ne peut pas être dans les rues pendant que les autres sont en classe».

Aux alentours du lycée El Aboubacar Doukouré, les forces de sécurité étaient obligées d’utiliser des bombes  lacrymogènes pour disperser les élèves qui lançaient des cailloux dans cette école.

 Actuellement, des policiers, à bord d’un pick-up, procèdent à une patrouille pour obliger les élèves à rentrer à la maison.

Mamou, Alpha Mamoudou BARRY pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top