A LA UNE

Enlèvement d’un homme d’affaires à Conakry: le GOHA invite les opérateurs économiques à plus de vigilance

Suite au kidnapping, d’Elhadj Abdourahmane Diallo, à l’aube de ce mardi, 05 décembre 2017, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA),  a invité les opérateurs économiques à plus de vigilance. C’est ce qui ressort d’un entretien que son Président a accordé à la rédaction de Mosaiqueguinee.com.

Mohamed Chérif Abdallah n’est pas passé par quatre chemins pour admettre que la vie des hommes d’affaires est en danger en Guinée. «Tous les opérateurs économiques sont inquiets, frustrés, fâchés par rapport à l’insécurité. Pourtant, la sécurité des opérateurs économiques et de leurs biens incombent à l’Etat. C’est de trop maintenant. Je demande à tous les opérateurs économiques de rester très vigilants, parce qu’on ne sait pas réellement ce qui se passe. Il y a eu des enlèvements ici, et il n’y a pas eu d’enquêtes. Alors, tous les opérateurs économiques doivent rester très vigilants et personne ne doit négliger sa sécurité », rappelle le Président du GOHA, apparemment très remonté contre ce nouveau phénomène d’insécurité qui est en train de faire corps dans le pays.

Elhadj Abdourahmane Diallo dit Elhadj Doura, était membre du conseil des sages du GOHA.

Pour rappel, le dernier cas d’enlèvement avait eu lieu à Kipé, quartier huppé situé en haute banlieue de Conakry. C’est le fils d’un opérateur économique qui avait été rendu par ses ravisseurs dans les conditions floues, car la police et la famille n’avaient pas communiqué sur le modus operandi de cette libération. Même si des langues s’étaient déliées autour d’une possible rançon versée par le papa du kidnappé. Reste à savoir si ce dernier cas suivra les mêmes traces.

Alhassane Fofana.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top