A LA UNE

Montants de cautionnement/la CENI se défend : «ils sont à la portée tous ceux qui veulent être candidats»

Les montants de cautionnement des listes de candidatures pour les élections communales et locales, fixés par la CENI a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Si certains acteurs politiques ont apprécié les montants de 8 millions pour les communes urbaines et 3 millions pour les communes rurales, d’autres les ont trouvés trop élevés.

Interpellé sur cette question ce mercredi 06 décembre 2017, à l’occasion d’une conférence de presse, le président de la CENI a déclaré que le cautionnement, qui est une partie du remboursement de la confection des bulletins de vote, est bel et bien prévu par la loi.

«Ces cautionnements ont une base légale car ils sont prévus par la loi guinéenne. (…) Quant à la question des contestations des sommes, à ce jours, nous n’avons reçu officiellement aucune plainte. Nous estimons que c’est un montant qui est raisonnable et qui est à la portée de tous ceux  qui veulent être candidats. Nous n’avons pas pris cette décision comme ça, nous avons réfléchi», a rétorqué  Me Salifou Kebe.

Il faut noter que les opérations de réception des listes de candidatures ont été officiellement lancées ce mercredi sur toute l’étendue du territoire national. Selon le chronogramme de la CENI, elles prendront fin le 20 du mois de décembre.

Mamadou Sagnane 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top