Actualités

Elections communales en Moyenne Guinée : Le parti au pouvoir place ses pions

Le Rpg arc-en-ciel n’entend pas rester absent du jeu dans le cadre des élections communales, en Moyenne Guinée. Dans cette région, acquise au principal parti de l’opposition, le président Alpha Condé mise sur des opérateurs économiques et des cadres, pour emporter la bataille des communales.

Dans le cadre des préparatifs des élections communales, annoncées pour le 04 février par la Ceni, la majorité présidentielle s’active sur le terrain. Elle compte briguer les 38 mairies du pays, à travers des candidats issus des rangs du Rpg arc-en-ciel et des partis alliés.

Dans cette bataille électorale qui s’annonce houleuse, l’intérêt de la mouvance présidentielle pour le Foutah saute aux yeux. A travers la mobilisation de certains opérateurs et cadres originaires de la région, qui sont fortement impliqués dans ces élections. A travers leur soutien aux listes de candidatures.

C’est ainsi que l’opérateur économique, Saliou Kégneko Diallo, PDG du groupe Sonoco, proche du président Alpha Condé, a présidé récemment une réunion dans les locaux de son entreprise, sise à l’immeuble abritant la banque nigériane Uba, dans la commune de Kaloum. Une réunion qui a regroupé des partis politiques, membres de l’alliance pour la majorité présidentielle (Amp), présidée par Dr Saliou Bella Diallo, leader du parti Afia, selon nos sources.

A cette réunion, des associations et mouvements de soutien du chef de l’État en Moyenne Guinée, étaient également présents.

L’ordre du jour a porté sur la composition des listes de candidatures,  ainsi que les stratégies à adopter pour gagner les communes du Foutah. Saliou Kegnéko avait pour l’occasion promis de ne ménager aucun effort, pour soutenir financièrement les candidats de la mouvance.

Le directeur de la marine marchande, Mamadou Cellou Diallo, qui était également de la partie, fait partie de ces cadres originaires de la Moyenne Guinée, proches du président, et qui ne font pas mystère de leur engagement en faveur du parti au pouvoir.

A noter qu’à Labé, le candidat de la majorité présidentielle est issu du parti Afia.

 

Mamady Kéita

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top