A LA UNE

Cellou à l’assemblée générale extraordinaire de l’UFDG : «nous n’avons pas le droit de perdre ces élections»

Une assemblée générale extra-ordinaire de l’UFDG, s’est déroulée ce samedi  au siège du parti. Présidée par Cellou Dalein Diallo, cette assemblée a connu la présence de nombreux militants, venus apporter leur soutien aux candidats du parti dans  les différentes communes de la capitale et des préfectures environnantes.

Les têtes de liste dans ces  différentes communes ont été présentées aux militants. Chacun a eu droit à un temps de parole. 

Il est ensuite revenu au président du parti, de s’exprimer. Si la Guinée va enfin à ces élections, Cellou estime que ceci est une victoire de l’UFDG, qui, dit-il, a mené le combat dans ce sens.   «Nous nous sommes battus pour avoir les élections locales. Beaucoup ont perdu des biens, des parents et d’autres ont perdu leur vie, nous n’avons pas le droit de perdre ces élections. Il faut qu’on les gagne», a-t-il laissé entendre.

Pour le chef de file de l’opposition, son adversaire politique a perdu toute crédibilité politique à la base. « La crédibilité du RPG-AEC est à terre à la base. Les gens sont déçus. Huit ans de promesses n’ont tenues. Huit ans d’une politique qui n’a fait que diviser que les Guinéens en tribus, en communautés, en ethnies et en roundés, alors que la mission d’un président de la République, conscient de ses responsabilités, c’est de rassembler. Les Guinéens ont compris», dit-il.  

Cellou Dalein a aussi invité les militants à être vigilants face à d’éventuels cas de fraude. « Si nous n’exerçons pas une vigilance infaillible, aujourd’hui, ils sont en train de préparer la fraude. Mais si les élections sont transparentes, l’UFDG remporte dans les 5 communes de Conakry. Donc mobilisons-nous d’abord, pour récupérer les cartes. Il y a un peu de laxisme à ce niveau. Vous avez marché en exposant vos vies à des forces de l’ordre, alors allez y récupérer vos cartes d’électeurs», exhorte Cellou.

Le combat pour ces élections s’annonce ardu. Chaque parti politique affûte ses armes,   mais le scrutin pourrait offrir des surprises, dit-on. 

Abdourahamane Diallo

    

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top