Actualités

Festival des arts baga : les organisateurs annoncent les couleurs

La revalorisation du riche patrimoine culturel de la communauté Baga, désormais une priorité.

Des responsables de cette communauté, étaient face à la presse ce mercredi 24 janvier à Coléah, à la maison commune des journalistes, pour décliner les contours de cette ambition.

C’est dans cet ordre d’idée qu’ils ont fait l’annonce de la tenue prochaine d’un festival dénommé ‘’festival de d’mba et arts baga’’, prévu du 30 au 31 janvier 2018 à Katoca, sous-préfecture de Bintimodia, préfecture de Boké.

23 districts du bagataye prendront part à cet évènement qui va mobiliser les ressortissants baga.

Ce festival dont c’est la première édition, sera célébré sous le haut patronage du président Alpha Condé, protecteur des arts et des lettres.

« Au nom des responsables de la communauté baga, nous sommes là pour honorer notre engagement pris lors de l’organisation de la première journée le 04 février 2015, nous sommes dits qu’on ne pouvait pas apparaitre ce jour et faire marche-arrière, mais également après toutes les analyses, les menaces que la communauté, les pressions que subissent cette communauté dans la dégradation de son environnement, il était question de se remettre en cause.  C ’est pourquoi le but final, c’est de voir comment convertir le potentiel culturel de m’mba en un dividende économique, mais aussi en ressources pour un développement », a affirmé Yaya Bangoura, vice-président du comité pour la sauvegarde des masques D’MBA

Lors de la célébration de ce festival, plusieurs activités sont prévues, à savoir entre autres, des conférence-débats sur le peuplement baga et des expositions d’objets d’arts. L’occasion sera opportune aussi pour parler de la vente illicite des masques baga depuis 1930.

« Le masque D’MBA a changé de nom pour être nimba, et le deuxième constat, ce masque est devenu un objet lucratif à vendre. Ceux qui le détenaient, le sortaient à des périodes bien déterminées, des périodes de réjouissance. Nous réclamons tous ces masques, Mais aujourd’hui tu peux aller au marché les retrouver là-bas, dans les plus grands musées du monde, ces masques sont vendus au monde. C’est pour résoudre ces problèmes et unir les communautés baga que nous avons initié ce festival », a déclaré Yaya Bangoura

Cette première édition du festival D’MBA ET ARTS BAGA récompensera les trois premiers villages du bagataye, à travers des prix d’encouragement, ont annoncé selon les organisateurs.

 

Aissata Barry  

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top