Actualités

Célébration à Conakry de la journée internationale des douanes

La douane guinéenne à l’instar de celles des autres pays du monde a célébré ce vendredi, 26 janvier 2018, la journée internationale des douanes.

La célébration a connu la présence du ministre du budget, de plusieurs représentants de sociétés et les représentations diplomatiques en Guinée.

Cette année, le thème retenu est « Un environnement commercial sûr, au service du développement économique. » Avec ce thème, l’OMD (Organisation Mondiale des Douanes) interpelle les institutions douanières à approfondir au mieux un environnement commercial sûr, en particulier sur ces aspects principaux à savoir, créer un environnement commercial plus habilitant, plus stable et plus prévisible en amenuisant les procédures, en luttant contre la corruption et en facilitant le mouvement transfrontalier des marchandises, des moyens de transports et des personnes.

Pour le directeur général de la douane, le général de brigade Toumany Sangaré, la douane guinéenne est déjà sur cet élan voulu par l’Organisation Mondiale des Douanes

« La douane guinéenne pour sa part s’inscrit dans la logique de l’amélioration, de la sécurisation et de la promotion des entreprises depuis des années. C’est dans ce cadre, qu’une panoplie d’actions a été pensée et mise en œuvre par notre administration douanière et d’autres sont en cours. Citons par exemple, la vulgarisation des textes législatifs et règlementaires, l’entrée en vigueur du tarif extérieur commun de la CEDEAO, la signature de plusieurs protocoles d’accord avec certains opérateurs économiques de la place, l’installation de scanners au port et à l’aéroport de Conakry, la mise en place des facilités et des mesures incitatives pour les entreprises », rappelle-t-il.

En plus de ces actions mises en place, la douane fait des projections pour cette année 2018.

« Il s’agit entre autres de la poursuite du renforcement de nos capacités de surveillance et la coopération en matière de renseignements douanes, la mise en œuvre du guichet unique du commerce extérieur, la numérisation transit routier national, l’interconnexion avec le système informatique des impôts pour le suivi des importations, l’interconnexion entre la douane et la BCRG pour le contrôle automatisé des payements, la mise en place d’une cellule de ciblage au port de Conakry », souligne le directeur général des douanes.

L’occasion a également été mise à profit pour décerner des satisfécits à certaines entités qui entretiennent de bons rapports avec la douane.

Abdourahmane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top