A LA UNE

Kipé/Ratoma : à peine saisie par la BAC 4, une forte somme d’argent disparaît

Incroyable, mais vrai, une importante somme d’argent saisie ce lundi matin au quartier Kipé dans la commune de Ratoma par des agents de la Brigade Anti-Criminalité (BAC 4) de Hamdallaye dans le coffre d’un véhicule est maintenant sans traces.

Selon des témoins oculaires de cette opération visiblement planifiée avec ingéniosité, la Nissan Almera de couleur bleu dans laquelle était coffré cet argent, était suivi par des agents de la BAC 4. Et que c’est au niveau des écoles primaires Maarif de Kipé, que ces gens ont mis main sur ce colis juteux.

Mosaiqueguinee.com s’était déplacé dans les locaux de BAC 4 de Hamdallaye quelques temps après l’opération pour en savoir davantage, mais hélas, rien n’y a filtré. Sur les lieux, les agents gardent le black-out sur cette embarrassante et rocambolesque affaire.

« Vous constatez vous-même qu’il n’y a pas de véhicule garé ici non ? Alors nous, nous n’avons pas saisi de voiture et nous ne sommes  au courant de rien », a lâché un agent qui était visiblement en complicité vi des gestes avec ses collègues.

Ayant reniflé ce que cachait cette BAC4, nous nous sommes déplacés sur les lieux de l’opération pour avoir la véracité des faits. D’après des témoins rencontrés sur place, le véhicule a été effectivement saisi et à son bord, trois (3) personnes et une grosse somme d’argent dans le coffre.

« Le véhicule est une Nissan Almera de couleur bleu. Il y avait deux personnes plus le chauffeur à l’intérieur. Une moto était derrière ce véhicule et un pick-up de la BAC 4 les suivait pas à pas. Arrivé au niveau des écoles primaires Maarif, vue qu’il n’y a plus de passage, le véhicule a été arrêté par la BAC. Les deux personnes ont pris la fuite et le chauffeur lui, a été interpelé. Après des fouilles, des quantités d’argent ont été retrouvées dans le coffre. Entre-temps, nous les jeunes et les conducteurs de taxi qui avions envahi la zone, avons barré la route et on a exigé que l’argent soit étalé devant nous. Ainsi, ils nous ont convaincus d’enlever les barricades et de les suivre. C’est ce qu’on a fait et on les a suivis jusqu’au siège de la BAC 4. Maintenant à la rentrée de leur cour, ils nous ont fermé la porte et n’ont accepté de recevoir que deux d’entre nous. Quand on a protesté, finalement ils nous ont offert 2 500 000 GNF (deux millions cinq-cent mille francs guinéens) pour notre prix de carburant. C’est ainsi que nous avons quitté leur base », a longuement raconté à notre micro, un témoin qui dit avoir suivi le cortège jusqu’au siège de la BAC 4.

Pour l’heure, l’on ignore à combien s’élèverait cette somme, à qui appartient-elle et quelle serait sa destination finale ? Mieux, la grosse question que l’on se pose est de savoir pourquoi la Brigade Anti-Criminalité (BAC 4) de Hamdallaye garde-t-elle le silence au tour de cette saisie.

 

Dossier à suivre !

 

 

Focus Mosaiqueguinee.com

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top