A LA UNE

Ratoma : des accrochages entre militants de l’UFDG et des NFD signalés à Cosa

Ce vendredi soir, 02 février 2018, jour de clôture de la campagne électorale, des accrochages violents ont été signalés à Cosa dans la commune de Ratoma entre des militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo et ceux des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) de Mouctar Diallo.

Selon nos informations, ces affrontements ont fait plusieurs blessés et des dégâts matériels ont été enregistrés.

Joint par notre rédaction, Mouctar Diallo accuse les militants de l’UFDG d’avoir pris son cortège pour cible. Il parle même de plusieurs blessés.

« Nous avons été agressés par les militants de l’UFDG pendant que nous étions en carnaval de notre siège à Hamdallaye pour Wanindara pour tenir un meeting. Arrivé au rond-point de Cosa, il y avait quelques militants de l’UFDG qui étaient postés-là qui nous ont agressés. Ils ont caillassé mon véhicule et il y a eu beaucoup de blessés, on a même évacué certains », a déclaré le président des NFD.

Contacté, le responsable de la communication de l’UFDG qui dit ne pas être au courant de ces affrontements a réfuté ces accusations. Selon lui, les NFD veulent tout simplement s’en prendre à l’UFDG.

« On est pas informé et je ne vous confirme pas ça. Où ces accrochages peuvent avoir lieu ? Je crois que les NFD veulent tout faire pour avoir un petit scandale entre elles et l’UFDG parce que depuis une semaine, les NFD continuent de tenir des propos mensongers comme ça. Ce n’est pas vrai, les gens de l’UFDG ne peuvent pas quand-même s’attaquer aux gens des NFD, ce sont les mêmes militants presque », a réagi Alpha Boubacar Bah.

Difficile alors de situer pour l’heure la responsabilité dans cette affaire puisque chacun s’étant inscrit dans la dynamique de tirer le drap de son côté.

Mais Mouctar Diallo dit avoir changé d’itinéraire au retour de son cortège pour éviter tout problème.

 

Affaire à suivre…..

 

Mamadou Sagnane

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top