A LA UNE

Bantama Sow sort de son silence : «l’UFDG n’a de stratégie que la violence»

Depuis la tenue des élections communales, les Guineens vivent sous l’effet d’un cycle infernal de violences, caractérisé par des manifestations qui prennent par endroits, l’allure d’affrontements interethniques sur fond de discours incitatifs.

D’après la mouvance, le responsable, est le principal adversaire d’en face, en l’occurrence l’UFDG dont le leader menace de réclamer par tous les moyens la sincérité du vote de ses militants.

Pour le ministre de la culture et des sports, qui s’exprimait sur le sujet chez nos confrères d’Evasion TV, « L’UFDG n’a de stratégie que la violence ».

« Montrons nos forces dans les urnes, mais pas dans la rue. Evitons la violence », a ajouté Bantama Sow.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top