A LA UNE

Assemblée générale du RPG: Albert Damantang Camara tance le chef de file de l’opposition

Lors de l’assemblée générale du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) de ce samedi, 10 février 2018, le ministre porte-parole du gouvernement a saisi l’opportunité pour condamner vivement l’indifférence du leader de l’UFDG face aux violences post-electorales en cours dans le pays.

«En tant que militant du RPG, je ne peux que regretter que jusqu’au moment où je ne vienne ici, l’UFDG n’ait jamais appelé au calme ni condamner les violences. Je trouve cela totalement irresponsable. Il y a quatre innocents qui sont morts (à Kalinko NDLR), il y a des gens qui sont morts par ailleurs, des personnes ont vu leurs maisons brûlées. Nous, nous ne cherchons pas à savoir qui a brûlé la maison. On sait que ce sont des violences post-électorales. Je pense que la moindre des choses pour un politique qui aspire à diriger la Guinée, c’est de condamner  ce qui s’est passé. (…) Je ne me souviens pas avoir entendu le leader de l’UFDG condamner les violences et demander à ce que le calme revienne », a reproché le porte-parole du gouvernement.

Par ailleurs, Albert Damantang Camara a invité l’ensemble des acteurs politiques à appeler au calme tout en privilégiant les recours légaux.

« Nous, membres du gouvernement, nous supplions les partis politiques et l’ensemble des acteurs politiques d’appeler au calme, de condamner les violences et de se rabattre sur toutes les voies de recours», a-t-il conclu.

En tout cas, depuis le début de la proclamation ce jeudi, 09 février 2018, des résultats par la CENI, l’on constate un calme précaire surtout à Conakry ici.

 

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top