Actualités

Grève des enseignants: un élève tué par balle à Bambéto

C’est aux environs de 12 h, heure à laquelle les violences ont éclaté sur la route le prince entre manifestants et forces de l’ordre qu’Abdoulaye Bah, âgé de 17 ans et élève de la 10eme année au groupe scolaire Juluis Nyéréré de Conakry, situé tout près du marché communément appelé ancienne gare-routière de bambéto a reçu une balle dans le ventre. Son ami qui s’est confié à nous sous couvert d’anonymat, pointe du doigt les policiers déployés sur les lieux pour assurer le maintien d’ordre.

Rencontré par un reporter  de mosaiqueguinee.com, dans la soirée de  ce lundi juste après la mort de  l’élève, l’ami du défunt toujours sous couvert d’anonymat, est revenu sur les circonstances de la mort de son ami.

« Quand nous sommes venus le matin, la route le prince  était déserte, mais comme notre école se trouve dans une cour fermée,  à 8h comme tous les jours, on a débuté les cours. À 11h, une première vague d’élèves à envahi la route le prince et manifestait, à 11h30, la foule ne faisait qu’augmenter. C’est ainsi qu’on a décidé de sortir pour rentrer chez nous. Du coup, la police est venue et ils ont commencé à tirer chacun de nous se cherchait. Arrivé à la maison, juste après 20 minutes on m’a appelé pour me dire que mon ami a reçu une balle et il est transporté d’urgence à l’hôpital où il a rendu l’âme aux environs de 17 heures », a-t-il expliqué.

En attendant l’enterrement prévu pour ce mardi, 13 février 2018 à 10h, le corps d’Abdoulaye Bah âgé  de 17 ans se trouve actuellement dans les  mains de sa famille.

Dans un communiqué rendu public ce lundi soir, le gouvernement annonce l’ouverture des enquêtes en vue de situer les responsabilités.

 

 

Bouka Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top