A LA UNE

Cinglante défaite du RPG à Mamou : Bantama et les milliards d’Alpha à justifier, selon Djessira Traoré

Intervenant ce mercredi au cours d’une émission  spéciale dans une radio privée de Mamou, l’honorable Djessira Traoré, députée uninominale de Mamou sous la bannière de l’UFDG n’a pas été tendre envers Bantama Sow, ministre des sports de la culture et du patrimoine historique.

«  Je suis désolée pour le ministre Bantama qui n’a pas pu justifier les milliards qu’il a reçus des mains du Pr Alpha Condé pour lui offrir Mamou. Tout le temps, je lui rappelle que Mamou c’est pour l’UFDG et l’UFDG c’est pour Mamou. Il ne faut pas tromper le professeur. Le Président de la République doit comprendre qu’il n’a personne à Mamou ici, sauf les responsables de son parti. Parce qu’ils (les responsables du RPG à Mamou) ne peuvent rien, sauf intimider, débloquer de l’argent dans les banques et sortir soudoyer la population, mais personne n’est dupe, les gens connaissent ce qu’ils font», a souligné Djessira Traoré.

Poursuivant, la députée UFDG relève que Bantama Sow cherche par tous les moyens pour justifier l’argent qu’il aurait reçu du Président Condé. D’où la création par lui de ces problèmes, laisse-t-elle entendre.

« Les élections se sont déroulées dans la transparence. Avant, pendant et après le scrutin, il n’y a pas eu de problème… Comme il (Bantala Sow) a vu cette fois, personne n’a été tué, personne n’a été blessé ou insulté, comme d’habitude, il a bastonné des gens à Bantamaya il n’a pas réussi, maintenant il cherche des choses pour justifier l’argent. Je suis désolée pour lui », a-t-elle conclu.

A noter qu’au cours de la même émission,  la députée de l’UFDG avait menacé de porter plainte contre Bantama Sow. Des banderoles avaient été faites à cet effet. Mais interrogée ce matin, Djessira Traoré dit surseoir pour le moment à cette initiative. Cela intervient alors que son parti vient de gagner la bataille judiciaire qui l’opposait à la section RPG-Arc-en-ciel de Mamou.

Pour l’heure, le ministre Bantama Sow n’a pas réagi à ces accusations.

 

Alpha Mamoudou Barry, Mamou pour mosaiqueguinee.com.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top