Actualités

Cambriolage de la CEPI de Dalaba : la justice Saisie, mais les suspects courent toujours

Contrairement au montant de deux cent vingt-cinq millions de francs guinéens annoncé après le cambriolage de la CEPI de Dalaba, le président de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) parle de cent cinquante-trois millions six cent dix-neuf mille neuf cent francs guinéens, dérobés la veille du scrutin du 04 février dernier.

Depuis, la gendarmerie a ouvert des enquêtes. Le dossier est transféré devant la justice de paix, mais jusque-là aucun suspect n’a été cité selon le président, Barry Mamadou Pathé.

« On est au niveau de la justice de paix de Dalaba. Les enquêtes se poursuivent. Pour le moment aucune personne n’a été citée dans cette affaire de vol », précise-t-il.

Le préfet de Dalaba qui a été joint au téléphone ne veut apparemment pas se prononcer sur le sujet. Il dit de se rabattre sur la CEPI qui en est la victime.

 

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top