A LA UNE

Propos de Bantama : «….Bantama sow répondra de ses propos devant la justice …», promet Gassama Diaby

En tournée de sensibilisation sur la paix, la justice et la cohésion sociale, le ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté s’est dit indigné et choqué par la sortie de son collègue ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama sow lors de son passage à Maréla.

Il l’a fait savoir  ce mercredi, 21 février 2018 à l’intérieur du pays où il poursuit sa tournée de sensibilisation.

Khalifa Gassama Diaby, promet que Bantama sow sera fiché par sa cellule mise en place à cet effet et fera face à la justice.

« Conformément à l’engagement que j’ai pris devant le peuple de Guinée lors de mon passage dans les QG (Quartiers Généraux) des deux principales formations politiques contre toute personne qui tiendrait des propos ethniques, j’annonce ici publiquement que Bantama sow répondra de ses propos devant la justice et sera inscrit dans le fichier mis en place par mon ministère pour les personnes qui tiendront des discours incitant à la violence et à la discrimination », a promis Gassama Diaby.

Poursuivant, le ministre annonce qu’au nom du Président de la République, du gouvernement et du peuple de Guinée et à son nom personnel, qu’il fera tout pour que lumière soit faite autour de cette déclaration faite par un ministre de la République.

« Nous ne laisserons plus personne, qu’il soit de la mouvance, de l’opposition, ministre, député, directeur ou citoyen tout court, opposer les Guinéens ni par les actes, ni par les propos. Je ne laisserai personne tenir des propos ethniques cela, ni pour défendre ni pour justifier un acte. Personne n’a le droit d’inviter les Guinéens à s’en prendre à d’autres Guinéens. Cela est moralement et juridiquement inadmissible. S’il y’a un problème ou des victimes, c’est à la justice de s’en occuper », a indiqué le ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté.

De  l’entourage du ministre Gassama, l’on apprend que des vérifications pour authentifier une vidéo où  une autre personnalité de la vie politique tiendrait des propos incitant à la violence et qui circulerait sur les réseaux sociaux, sont en cours.

Affaire à suivre.

 

Bouka Barry, sur les pas du ministre Gassama, pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top