Actualités

Journée ville morte : les habitants de Kankan vaquent à leurs occupations

A l’image des jours précédents, les habitants de la ville de Kankan, ont vaqué à leurs occupations quotidiennes ce lundi, 26 février 2018.

La circulation est demeurée fluide et les stations-services, banques, marchés, boutiques et administrations, opérationnels. Ce, malgré l’appel à la grève’’ ville morte’’ lancée par les partis de l’opposition qui exigent du gouvernement la publication des « vrais résultats » du scrutin municipal du 04 février dernier.

Cependant, les enseignants du secteur pré-universitaire public de l’éducation, soutenus par leurs collègues des écoles et universités privées, maintiennent toujours leur mouvement de grève illimitée.

Dans la cité, seule l’université Julius Nyerere fait exception à cette règle.

Cette crise à multiples visages survient dans un contexte économique particulièrement difficile à Kankan, une ville jugée proche du pouvoir en place mais perplexe, nonchalante et souvent imprévisible face à des questions d’intérêt national.

 

A Suivre!

 

Mamadi Cissé, correspondant régional de mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top