Actualités

Remplacement de Baidy Aribot par Cheick Touré: 《l’Assemblée nationale ne va pas accepter d’appliquer cet arrêt 》, déclare Dr Deen Touré (UFR)

La Cour constitutionnelle a rendu un arrêt autorisant Cheick Chérif Touré, le suppléant de l’ancien député de l’UFR, Baidy Aribot à siéger à l’Assemblée nationale.

Cet arrêt ne semble pas satisfaire le camp de Sidya Touré qui avait exclu Cheick Chérif Touré  du parti  à un moment donné.

Contacté par notre rédaction ce mercredi, 28 février 2018, Dr Deen Touré qui dit être surpris de cette décision, déclare que l’Assemblée nationale n’appliquera pas cet arrêt.

《 Nous sommes très surpris par la parution de cet arrêt. On n’en connait aucun processus, nous pensons que c’est incompréhensif et comme on n’a pas à commenter les arrêts de la cour constitutionnelle, notre avocat s’occupera du reste. Nous nous en tenons à l’article 123 du code électoral en vigueur qui dispose que quand un député quitte ou est exclu d’un parti, il perd de facto son rôle de suppléant. Comme il est dit dans la Constitution que nul n’est tenu d’obtempérer à un ordre manifestement illégal, je pense que l’Assemblée nationale ne va pas accepter d’appliquer cet arrêt 》, a laissé entendre le président du groupe parlementaire, les républicains.

Dans l’arrêt,  la Cour constitutionnelle instruit à l’Assemblée nationale notamment à son président, d’investir sans délai le suppléant de Baidy Aribot.

Nous verrons dans les prochains jours, qui de l’UFR ou de la cour constitutionnelle sera écouté par l’Assemblée nationale.

 

Affaire à suivre………….

 

 

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top