A LA UNE

Dénonciation des magistrats : Dr Faya Millimouno du BL visé par une plainte

Pendant la centralisation des votes suite aux élections municipales du 04 février dernier, plusieurs magistrats affectés dans les CACV (Commissions Administratives de Centralisation des Votes) ont fait l’objet d’attaques et de dénonciations de la part des politiques qui les accusent d’avoir procédé à des « fraudes électorales »

Dans une conférence de presse animée ce vendredi, 02 mars 2018 dans les locaux de son département, le ministre de la Justice et garde des sceaux a fustigé ces attaques contre les hommes de la loi. Il qualifie d’ailleurs ces attaques 《d’injustes, d’incompréhensibles et d’irresponsables 》.

Me Cheick Sacko a nommément cité Dr Faya Millimouno, président du Bloc Libéral (BL) et Cellou Dalein Diallo, leader de l’Union Des Forces Démocratiques de Guinée  (UFDG) de s’en prendre aux magistrats.

Pour le cas de Dr Faya Millimouno, le ministre a annoncé le dépôt d’une plainte contre lui par le magistrat de Yomou auprès du procureur de Kankan pour avoir dit ces propos que lui-même, Cheick Sacko a cités : 《 si j’étais devant vous messieurs les juges, je vous aurais giflé, la justice guinéenne me donne envie de vomir 》, a cité l’ancien avocat de Montpellier qui qualifiera ces propos d’outrage à magistrat.

Cheick Sacko a renchéri en demandant à Dr Faya Millimouno de se préparer pour aller s’expliquer devant les tribunaux pour ses propos.

 

 

Mamadou sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top