Actualités

Opinion : Jeunes de Guinée, à vos cartons jaunes  !

Il serait tout d’abord très important de préciser qu’à plus de 70 ans, je n’ai jamais appartenu à un parti politique. Heureusement ou malheureusement, à vous d’apprécier cette attitude dans un pays où même une tasse de thé est politique.

Brandissez le CARTON JAUNE disais-je pour ces deux petits/grands partis qui se targuent d’être Grands. Ce n’est point un jeu de mots. Suivez mon regard.

Grands partis ! Grands partis ! C’est bientôt dit. Moi pour ma part, j’en rabats singulièrement, tant la notion de grandeur est relative et discutable à souhait.

N’a-t-on jamais vu, et cela fait d’ailleurs légion, des gens grands et gros avec un Quotient d’Intelligence (Q.I) minable ? Ne connaissons-nous pas de pays, sans les nommer, qui ont été dominés et saignés par d’autres qui ne font que 1/10 de leurs étendues ?

Alors, arrêtons-nous un instant et posons-nous la question de savoir qu’est-ce qu’un Grand Parti réellement. Faisons surtout l’économie de passion et prions qu’aucun morveux ne se mouche. A mon humble avis :

–              Un grand parti est essentiellement celui qui porte en son sein les germes de l’unité.

–              Un grand parti est-celui dont le chef refuse de se faire entourer de panégyristes de tout bord, toujours prêts à brûler de l’encens aux pieds du Fâma.

–              Un grand parti est celui dont le chef refuse d’être drapé dans une naïveté désarmante et chimérique.

–              Un grand parti est celui au sein duquel une minorité ne cherche pas à régner soit par la force, soit par la ruse.

–              Un grand parti est celui dont les membres ne croient pas à une supériorité fantasmée, alors qu’elle n’est le plus souvent que le produit d’une superstition ou d’un préjugé.

–              Un grand parti est celui dont les membres ne prononcent jamais de discours vindicatifs, haineux et inconsistants.

–              Un grand parti est celui dont le chef en tête, choisit des discours rassembleurs en lieu et place des crises de délirium tremens.

–              Un grand parti est celui dont les membres sont capables d’opérer un discernement et d’agir sur les bases d’une raison solide.

–              Un parti est grand quand ses membres ne confondent pas une organisation politique et un asile d’aliénés.

–              Un parti est grand lorsqu’à la place d’un univers détraqué, il nous offre un climat social qui nous rend la vie aussi agréable que possible. Et j’en passe. Mirez-vous !

Mais hélas ! Mile fois hélas ! Ces deux GRANDS/PETITS partis de ‘’ chez nous pays’’ auraient pu être tous deux très grands si et seulement s’ils avaient eu la capacité et l’éthique nécessaire de concilier pour le bonheur de la population, leurs idéaux antagonistes et communautaristes. Car c’est seulement lorsque nous renoncerons à diagnostiquer les maux dont souffre notre chère Guinée à travers des lentilles déformantes que nous pourrons nous targuer d’être membres d’un Grand parti.

Tant que nous n’arriverons pas à mettre ses principes cardinaux à exécution, nous continuerons à nous fourvoyer dans nos théories puériles.

Et nous savons bien que tout ce qui importe dans une théorie est la possibilité de rationalisation qu’elle offre.

A dire que vos deux fameux grands/petits partis nous ont habitués à la rhétorique et à des programmes politiques relevant plus du rituel que de réelle conviction. Dommage !

L’ethno stratégie est devenue alors la denrée la mieux vendable. Ainsi ils ont fini par créer cyniquement une profonde et fatale fissure entre nos enfants. Retenons-le et sortons le CARTON JAUNE.

C’est pourquoi, jeunes de Guinée, toutes ethnies et confessions confondues, je vous invite à sortir de ce carcan savamment élaboré par des esprits démoniaques. APPRETEZ LE CARTON ROUGE NATIONAL à temps. Rien n’est cependant tard.

Reconstituez ce qui reste du tissu social. Le jardin d’Eden vous attend. Retenez une fois pour toute que tous ces apprentis sorciers n’œuvrent que pour leurs proches et leurs poches.

Ils n’hésiteront pas un seul instant et cela sans aucun état d’âme à broyer tout devant leur passage pour assouvir leurs instincts. Soyez donc unis. Réfutez cette éternelle litanie berceuse « la jeunesse est l’avenir du pays » celle-ci ressemble plus à l’inaccessible horizon qu’à une réalité. Sans vouloir faire de vous des disciples de Pierre de Ronsard, je vous invite, dans la sérénité, à profiter de la vie dès maintenant. N’attendez à demain.

Certes, pensez au futur, mais évitez qu’on fasse de vous des  futuristes désarmés, phagocytés dans leurs vermines.

Vous avez encore  votre place au soleil. Occupez-la pour mieux gérer le PRESENT parmi cette vieillissante et insatiable génération, composée d’ogres et d’ogresses que nous sommes.

Pousser l’outrecuidance et emmenez pacifiquement tous ceux qui ont plus de 50 ans vers les mosquées et églises.

Là aussi les tapis sont souvent rouges pour ceux  qui en raffolent, n’est-ce pas ?

Pour enfin vider ma bile, je vous demande d’être unis. En tant que fils et filles d’une même nation en pleine mutation, prenez votre destin en main. Vous avez un adversaire commun et cruel en face ; la politique politicienne qui malheureusement est en passe de devenir un sale métier dans notre cher pays.

Vivez alors en symbiose pour mieux résister. Nous sommes tous des accidentés. Chacun de nous appartient à une ethnie par hasard. Quant à nous je le confesse, notre génération n’a plus de pare-brise. Il ne nous reste plus que des rétroviseurs souvent malvoyants d’ailleurs.

Et comme on ne naît pas ‘’Mugabé’’, on le devient, prenez garde et beaucoup de soins.

La formation, l’éducation et  la discipline doivent être votre socle et vos forces motrices.

Vive la jeunesse Guinéenne dans son entièreté.

M.BARRY Mouctar

Professeur d’Anglais à la retraite-Kaporo

Tel : 628 794 109

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top