A LA UNE

Kindia : risque d’affrontements ce lundi

Selon des informations recueillies sur place et confirmées par le maire sortant de la commune urbaine de Kindia, c’est ce lundi que le militant de l’UFDG, tué dans des violences post-électorales le 05 février 2018, sera inhumé.

Dans la matinée, une délégation du parti quittera Conakry où le corps est conservé pour rallier la cité des agrumes. « Je suis à Conakry, nous rentrons demain à Kindia avec le corps, vous pouvez rester sur place pour assister », a confié Abdoulaye Bah, tête de liste de l’UFDG à Kindia lors des dernières élections communales.

Sur place, la colère persistante des militants de l’UFDG contre l’organisation des élections  communales du 04 février dont ils contestent les résultats, est attisée par cette mort dans leur rang.

Thierno Hamidou Bah, marchand, a trouvé la mort le 05 février, au lendemain des communales. Il fait partie de la dizaine de guinéens tués dans ces violences. A noter que les cérémonies d’enterrement de militants de l’UFDG morts dans des manifestations à Conakry, ont souvent occasionné de nouvelles violences. Rien n’exclut un scénario pareil à Kindia demain lundi.

Thierno Amadou M’Bonet Camara en séjour à Kindia

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top