A LA UNE

Affaire QNET : six personnes aux arrêts dont le présumé cerveau

La bataille est déclenchée par le secrétariat général à la présidence chargé des services spéciaux de la lutte contre la drogue et les crimes organisés contre les responsables de ce qu’on appelle la société d’escroquerie internationale QNET.

Selon le Colonel Moussa Tiégboro, le numéro 1 de ce service rencontré par un reporter de Mosaiqueguinee.com ce mardi, 06 mars 2018, six personnes ont été mises aux arrêts à date.

Parmi ces personnes, figure le présumé cerveau principal de cette société d’escroquerie.

Jacques Brou de nationalité Ivoirienne et Berthe Kouadjo dit maman BV ont été mis aux arrêts ce mardi, 06 mars aux environs de 08h au quartier Lambanyi alors qu’ils s’apprêtaient pour l’aéroport de Conakry dans le but de quitter le pays.

Selon nos informations, ces《arnaqueurs》, comme on les appelle, attirent la clientèle à travers un plan d’échelonnement en grade qu’ils ont mis en place à des fins d’endoctrinement.

Le premier grade appelé bronze est à 200 dollars par semaine selon eux et le dernier appelé Diamond blood, à 325 dollars par semaine.

D’après des chiffres fournis par Tiégboro, QNET connait 108 mille adhérents en Guinée dont 18 mille RI (Représentants Indépendants). Ce sont au minimum, 54 milliards de francs guinéens, telle est la somme d’argent obtenue des citoyens guinéens suite à cette escroquerie dit-on.

《 QNET n’est pas agréé en Guinée, il n’y a aucun document leur permettant d’exercer en République de Guinée. Ses travailleurs sont sur quelle couverture juridique ? En commun accord avec le tribunal de Kaloum, si Dieu le veut bien, la procédure sera respectée et l’enquête va se poursuivre 》, a promis Moussa Tiégboro Camara.

D’après lui, certains cadres de son service font l’objet de menaces, mais il rassure ne rien craindre.

 Le directeur des crimes organisés a été visité le même jour où cette opération a commencé. Il a été menacé par un groupe avec armes en main pour lui dire que vous avez interpellé nos amis, si quelque chose leur arrive, on va s’occuper de vous. Mais nous, on ne craint rien, on ira jusqu’au bout 》a-t-il rassuré.

Selon cet officier, après QNET, la société Forever n’a qu’à se préparer tout comme le groupe Herbal Guinée. L’ensemble des sociétés d’escroquerie en Guinée seront démantelées.

Il faut rappeler que parmi les personnes mises aux arrêts et placées dans les locaux du secrétariat des services spéciaux, figure Souleymane Doumbouya, le directeur national de l’information. Ce dernier qui serait malade a été transporté à l’hôpital ce mardi suite à une crise qu’il a piquée. Ces personnes seront présentées très bientôt à la presse, promet le colonel Moussa Tiégboro Camara.

 

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top