Actualités

Négociations gouvernement-SLECG : quand les syndicalistes refusent de l’argent offert par le Médiateur

C’est une information qui aurait pu passer inaperçue si nous n’étions pas dans un pays où l’argent est souvent utilisé pour corrompre des leaders syndicaux.

Dans la soirée d’hier, lundi 05 février 2018, au sortir d’une troisième journée de négociations entre gouvernement et syndicat de l’éducation, de l’argent a été proposé à la délégation syndicale.

Apparemment, la somme proposée à chaque syndicaliste, ne peut pas constituer le prix à payer pour emmener le SLECG à suspendre la grève.

Mais voulant éviter les bruits qui allaient occuper les réseaux sociaux et tout l’espace public, s’ils prenaient cette modique somme de 100 mille francs guinéens par personne, les camarades syndicalistes ont préféré refuser le cadeau.

L’argent serrait venus de la poche du Médiateur, Mohamed Said Fofana.

« Il dit que c’est pour le transport des syndicalistes, mais sachez tous que nous avons préféré ne pas prendre cet argent », a confié le chef de la délégation syndicale devant une poignée de journalistes dans les couloirs du palais du peuple.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top