Actualités

Fria : la fête des femmes célébrée par une marche de dénonciation

A l’instar de celles des autres préfectures du pays, les femmes de Fria ont célébré la fête du 8 mars. Placée en Guinée sous le thème de « l’autonomisation des femmes rurales »,  la célébration de cette fête a donné lieu à une marche pacifique des femmes de Fria. A cette occasion, elles ont dénoncé les violences faites aux femmes et filles de Fria.

« Nous marchons particulièrement aujourd’hui pour dénoncer la maltraitance, l’animosité, les multiples violences faites aux femmes et filles de Fria.  Que cela soit dans le domaine conjugal, professionnel ou économique. Beaucoup de femmes en silence souffrent et ne peuvent dénoncer. C’est donc l’opportunité pour les femmes et filles de Fria de dénoncer ces dérives et interpeller les pouvoirs publics », à expliqué  Madame Loua Yoyo Bernandette, chargée de communication de l’association de défense des droits des femmes de Fria.

La marche à démarré ce jeudi matin à 09 heures au centre de santé Sabèndè et s’est terminée à la maison des jeunes en passant par le plateau, le cœur de la ville. Sur son passage, le cortège a été applaudi par de nombreux citoyens.

Sur des nombreuses pancartes et banderoles déployées, on pouvait facilement lire :   »Nous sommes femmes, nous disons non à l’excision et les MGF ! », « Je suis fille et j’ai droit à l’éducation ! » où encore « Je suis filles, ne me violez pas ! » .

A la maison commune des jeunes de Fria, c’est par une conférence-débat portée sur les violences conjugales, co-animée par le CAEF (Centre d’autonomisation et d’éducation des femmes de Fria) et lADDFF (l’Association de défense des droits des femmes de Fria), que la cérémonie à pris fin sur des pas de danse folklorique.

Abdoulaye GV, Fria pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top