A LA UNE

Grève des enseignants : Kaloum sous tension

Des pneus brûlés, des dizaines de gendarmes, de policiers et de sapeurs pompiers déployés, c’est le constat ce matin dans les grands carrefours de la commune de Kaloum, centre administratif de la capitale.

Très tôt, des jeunes ont anticipé en occupant les rues avant les forces de l’ordre.

Ils ont incendié des pneus et perturbé la circulation avant d’être dispersés par les policiers et gendarmes déployés à cet effet. Beaucoup d’entreprises, notamment des banques, ont aussitôt refermés leur bureaux pour des raisons certainement de sécurité pour leur personnel.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, la circulation avait repris.

Sur le terrain le Directeur régional de la police de Conakry, Boubacar Kassé et ses hommes occupent toujours les carrefours pour éviter un retour des manifestants qui pourrait perturber le reste de la journée dans la commune de Kaloum.

M’Bonet depuis Kaloum

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top