Actualités

Un véhicule du Groupe Evasion brûlé par des manifestants

 

Après l’attaque contre la radio Espace FM, c’est un des véhicule du Groupe Evasion-Guinée qui a été brûlé ce lundi  par des manifestants aux environs du rond-point de concasseur.

 Joint au téléphone par un reporter de mosaiqueguinee.com, le rédacteur en chef de ce groupe de presse est revenu sur les circonstances dans lesquelles le véhicule a été brûlé.

 «Au niveau du rond-point de concasseur, dans la commune de Matam, la voiture de reportage de marque Peugeot a été attaquée par des manifestants. Ils l’ont incendiée. A l’intérieur, il y avait des caméras, des dictaphones, des téléphones…. La voiture et tout son contenu sont partis en fumée.  Depuis là, nous n’avons pu joindre qu’un seul journaliste sur les six qui étaient à bord», nous explique N’faly Guilavogui.

 «Cette situation devient de plus en plus préoccupante, parce que le climat devient défavorable aux médias. Si on ne parvient plus à aller sur le terrain… J’invite les autorités à assurer la sécurité des médias», conclut le rédacteur en chef.

 Cette situation intervient à un moment où la capitale guinéenne est sous tension. En plus de la grève des enseignants, il y a l’appel de l’opposition à la ville morte.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top