Actualités

Accident de travail: un travailleur d’une société de construction se coupe le bras au travail et se voit abandonné

Ce lundi, 13 mars 2018, un travailleur  de la société STC chargée  de construire les  trois  bâtiments  de 20 étages à  Kaloum en face du siège de Cellcom-Guinée a subi un accident de travail. Son bras droit a été amputé par une machine chargée de bétonnage.

Contacté par la rédaction de mosaiqueguinee.com, ce mardi, 14 mars 2018, au  lendemain  de son accident, Salifou  Camara toujours tenaillé par la douleur a affirmé qu’il était  en plein travail lorsqu’ il a subi cet accident.
« C’est moi qui faisais le béton, quand j’étais  à la cabine, le ciment  ne sortait pas bien et j’avais  chargé au moins 5 camions. quand j’ai fini, j’ai appelé mon chef  chargé  de fournir le ciment pour lui  dire que le ciment ne sortait pas très bien dans le tuyau, il m’ a dit de partir  arranger et quand je suis parti, j’ ai arrangé pour une fois, mais le ciment  ne sortait  toujours pas. Apres, il m’a remis deux clefs pour aller  desserrer les tuyaux et quand je l’ai fait, ç’a trouvé que  dans  les tuyaux, il y avait de la lame dedans et  j’ ai enfoncé ma main et directement mon Chef de nationalité turque a appuyé sur le bouton et ma main s’ est  directement  coupée », a expliqué  Salifou  Camara.
Poursuivant son témoignage, il nous a confié qu’aucun de ces responsables dans ce chantier n’est venu à son secours. C’est  pourquoi  il demande d’ailleurs une assistance de l’Etat.
« Mon Chef n’est pas venu même le directeur du chantier.
Tout ce  que  je demande,  c’est qu’ on me prenne  en charge, car là où je suis là, je ne peux rien faire », a demandé la victime  Salifou Camara.

Pour le moment  Salifou  Camara se trouve  à l’hôpital d’Ignace Deen  où il est actuellement traité.

 

Aissata  Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top