Actualités

Grève de l’UGTG: vers une marche pacifique pour exiger la satisfaction de ses revendications

La grève  déclenchée depuis quelques semaines  au sein de la classe ouvrière par l’Union Générale des  Travailleurs de Guinée (UGTG) est  loin de finir.
Ce  mercredi, 14 mars 2018, son secrétaire  général adjoint nous a fait savoir qu’il entend marcher dans les jours à venir pour réclamer l’amélioration de leurs améliorations des  conditions de vie et de travail .

D’après Aboubacar  Sidiki  Mara, la marche de l’UGTG n’est  pas  d’ abord  autorisée par  le gouverneur de la  ville de Conakry qui a motivé son refus de ne pas autoriser cette marche.

« ll y a le gouverneur  qui nous a dit  que l’ opposition  à sa marche aujourd’hui et qu’ il ne peut pas  accepter  deux marches  en une même journée, sinon ça risque de  déborder, c’est pourquoi, il nous a dit d’attendre après  la marche  d’aujourd’hui, qu’il va nous répondre. Dès après la marche, nous allons envoyer une commission là-bas pour savoir la suite », nous explique-t-il.

Posant la question relative aux négociations avec le médiateur  de la République, Aboubacar Sidiki Mara
affirme que  seuls les professionnels  peuvent techniquement débattre de cette problématique en vue de la résoudre, même si le médiateur  a la volonté de le faire.
« Nous pensons que  les négociations avec le médiateur  de la République, sont un peu compliquées même s’il veut  bien le faire, mais techniquement, il ne le peut pas. Par exemple  avec la révision de la convention des BTP, seuls les professionnels  du secteur des BTP peuvent résoudre ce problème et pour ce qui est du ministre  du travail,  on a juré de ne pas négocier avec  lui, car il nous a déjà  montré des limites  La gestion des cotisations  au niveau  de la caisse, normalement  ce sont des  choses  qu’ on ne  doit pas négocier », nous a confié le secrétaire adjoint  de l’ UGTG.

Le secrétaire adjoint de l’UGTG dit que la grève déclenchée par son syndicat continue et tient mordicus à marcher pour mieux se faire entendre.

 

Aissata  Barry 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top