A LA UNE

Aboubacar Soumah : «trois enseignants m’ont appelé pour me dire que les 30% sont payés avec effet rétroactif»

Conformément au protocole d’accord signé le 13 mars, entre le gouvernement guinéen et le SLECG, les enseignants ont commencé à percevoir le payement des 30% avec effet rétroactif. Cette information vient d’être confirmée par le Secrétaire Général du SLECG.

Contacté au téléphone par la rédaction de mosaiqueguinee.com, ce dimanche, 25 mars 2018, Aboubacar Soumah a indiqué ce que suit :

« Ce samedi, les premiers à percevoir leurs salaires à travers Eco-Bank, m’ont dit que les 30% sont payés avec effet rétroactif. Pour le cas spécifique de Conakry, parmi ceux qui ont pris leurs salaires, trois enseignants m’ont appelé pour me dire que les 30% sont payés avec effet rétroactif », a précisé Aboubacar Soumah, sans plus de commentaires.

Dans une publication sur sa page Facebook, la cellule de communication du SLECG, a écrit : « Camarades Salut ! Le Bureau Exécutif National du SLECG porte à la connaissance des Enseignantes, Enseignants et Chercheurs de Guinée que les 30% ont été ajoutés avec effet rétroactif sur le salaire du mois de mars. Par ailleurs, le Bureau invite l’ensemble des Enseignantes, Enseignants et Chercheurs de bien vouloir s’acquitter de leur cotisation mensuelle. Syndicalement à vous le Directeur Politique du SLECG ».

En attendant que tous les enseignants perçoivent leurs salaires, pour que le paiement effectif des 30% avec effet rétroactif, soit constaté sur tous les bulletins de salaire, il faut dire que l’État guinéen fait déjà montre de responsabilité vis-à-vis des enseignants mais aussi du peuple de Guinée.

Alassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top